La Passion

Passage de ce monde à celui du Père, la Croix est fondamentalement bivalente : vue de notre côté elle est ténébreuse, porteuse de l'homme châtié, du scandale ou de la folie ; vue du Ciel elle est porteuse de la Vie. Se mettre à la suite de Jésus c'est accepter de passer par ce convertisseur : ce n'est pas, d'abord choisir de souffrir, c'est choisir d'aimer. L'amour plongé dans ce monde qui lui est hostile, qui est péché, qui adore l'argent et le pouvoir, exsude la souffrance. Ce que Jésus vit c'est, dans sa Passion, la souffrance de cette "justification" à l'envers qui lui fera horreur, à Gethsémani en particulier : il s'est fait péché (2Co 5,21) pour que nous puissions être saints. Le combat de Jésus ne porte pas sur la tentation d'y échapper. Une chose est de vivre "dignement" la souffrance, une autre est d'accepter d'entrer dans le mystère de la souffrance.

Le point délicat quant à la souffrance de Jésus, c'est l'interprétation qui a pu en être faite. Il y a eu des présentations sacrificielles de la Passion terrifiantes. Comme cette idée que le Fils accepte de prendre sur lui non pas les péchés du monde (c'est secondaire dans cette optique !) mais l'exigence de justice du Père offensé, cela pour apaiser sa colère...

On ne peut nier, cependant, que la mission du Christ est essentiellement sacrificielle. C'est par sa souffrance, par ce moyen-là, que le Christ pourra justifier les multitudes ainsi que l'annonçait prophétiquement le quatrième poème du serviteur (Is 53,11). Cette souffrance, en ce sens, ne se présente pas comme un obstacle à la mission. Elle en est plutôt la conséquence. Elle apparaît comme le signe et le sceau définitif de l'extrême amour qui rencontre la contradiction du mal et s'engage jusqu'au bout dans l'épreuve. Epreuve dont on sait que le Christ sortira victorieux : on ne peut comprendre, voire aimer la Croix, que dans cette espérance de la résurrection. Et cette résurrection n'est pas simplement celle promise à la Parousie, elle est déjà à l'œuvre maintenant, agissant sur toutes les ténèbres que l'homme de bonne volonté accepte de soumettre à la Vérité pour échapper à la mort spirituelle.

Que cette Semaine sainte nous fasse prendre conscience de la démesure de l'amour de Dieu pour nous. Et qu'elle nous mette sur un chemin de gratitude infinie.

P. Jean-Claude Hanus
Agenda
Mars 2015
Mercredi 25 Fête de l'Annonciation du Seigneur. Messe à 12h15 (forme ordinaire) et à 18h30 (forme extraordinaire). Il n'y aura donc pas d'adoration du Saint Sacrement à 18h St-Germain l'Auxerrois
Dimanche 29
Conférence de Carême
" L'esprit souffle où il veut" : La vie consacrée là où on l'attend et là où on ne l'attend pas, par le Père Philippe Lefebvre, o.p., professeur à Fribourg (Suisse), à 16h30. En direct sur France-Culture, en différé à 21h00 sur Radio Notre-Dame et RCF Cathédrale de Paris
Avril 2015
Dimanche 5Concert Vivaldi, Albinoni, Pachelbet, Mozart Concert à 16h, orchestre "Les violons de France", violon solo : Frédéric Moreau. Œuvres : Les quatre saisons de Vivaldi ; le Canon de Pachelbel ; l'Adagio d'Albinoni ; Une petite musique de nuit de Mozart. Billets : 30€, 20€ pour les étudiants et chômeurs. Cf. site et tract St-Germain l'Auxerrois
Mai 2015
Vendredi 1er Pélerinage des mères de famille, pour ouvrir le mois de Marie. Vous pouvez constituer une équipe de mères de familles (groupe d'amies, groupe paroissial, etc.) ou venir seule à la Basilique. Rendez-vous à 10h45 ; conférence du recteur à 11h ; messe d'ouverture du mois de Marie avec les membres de l'Archiconfrérie ; à 13h, heure mariale. Pique-nique sur place. N-D des Victoires
Du 3 au 13 Neuvaine pour les malades, en présence des reliques de Thérèse de Lisieux, accueillies le dimanche 3 (messe solennelle à 10h30, télévisée sur France 2, présidée par Mgr de Dinechin. Présence des novices des congrégations religieuses). Chaque jour : messe à 12h15 (11h le week-end) ; chapelet à 15h30 ; vêpres à 18h (17h le week-end) ; catéchèse à 18h30 (17h30 le week-end) ; messe à 19h (18h le week-end) N-D des Victoires
Thérèse entre dans la vie
Juillet 2015
Du 8 (à 20h30)
au 12 (11h30)
Pélerinage à Lourdes, animé par la Communauté des Béatitudes. Le thème : "La joie de l'évangile". Au programe : offices liturgiques, veillées, enseignements, carrefours, sacrement de réconciliation et sacrement des malades, chemins de croix, processions avec les Sanctuaires, adoration, accompagnement. Avec la participation de : Mgr Robert Le Gall (archevêque de Toulouse), Mgr Yves Le Saux (évêque du Mans), Mgr Nicolas Brouwet (évêque de Tarbes-Lourdes), Fr Henry Donneaud o.p., P. Tanguy-Marie Pouliquen, Sr Elisabeth de Jésus... Inscriptions en ligne, dépliant (pdf). Lourdes